Les infections urinaires

Huiles essentielles , cannelle et canneberge

Pour mettre à distance les infections urinaires:

la baie de canneberge (vaccinium macrocarpon) est connue et reconnue depuis la nuit des temps en Amérique du Nord, utilisée en premier par les Amérindiens pour ses propriétés médicinales sur les traitements et la prévention des infections urinaires. Cette petite baie contient des glucides, des protéines, des fibres, de la vitamine C et surtout des proanthocyanidines (PACs).
La canneberge n’a pas de pouvoir antibactérien, son intérêt thérapeutique réside dans le fait qu’elle va empêcher l’adhérence des bactéries comme l’Escherichia Coli ou l’Helicobacter Pylori sur les parois de l’arbre urinaire.
80% des cystites sont dues à ces bactéries et 70% des ulcères gastriques sont liés à la présence d’Helicobacter Pylori.
On comprend donc pourquoi les Amérindiens l’utilisaient aussi sur divers troubles du système digestif.
Le pouvoir antibactérien et anti-inflammatoire des huiles essentielles, n’est plus à démontrer, de nombreuses études existent de par le monde, à ce sujet.

Il me semblait donc tout naturel d’associer les huiles essentielles à la canneberge pour aider efficacement les terrains confrontés aux infections urinaires aigues, chroniques et récidivantes.

Dans ces huiles essentielles spécifiques aux germes E.Coli ou H.Pylori, nous allons retrouver:
– le Cajput (Melaleuca leucadendron cajuputii), riche en oxydes terpéniques, ce qui fait d’elle un antiseptique général puissant.
– la Marjolaine à Thujanol (Origanum majorana CT Thujanol), huile essentielle antibactérienne, antivirale et antifongique puissante.
– L’Origan (Origanum compactum), riche en phénols, cette huile essentielle a un pouvoir antibactérien très puissant.
Et sans oublier le Tea-Tree (Melaleuca alternifolia), dont les propriétés anti-infectieuses majeures ne sont plus à démontrer et connues du grand public.

 

Conseils Aroma Celte
Président1

Bruno Obriot Naturopathe Homéopathe

Pour aider les terrains sensibles aux problèmes urinaires, je vous conseille d’adopter une alimentation hypo-toxique (limiter les produits industriels, les additifs alimentaires, alcool…) au profit d’une alimentation plutôt biologique, riche en minéraux, vitamines et anti-oxydants.
De mettre en place des mesures visant à maintenir un bon équilibre acido-basique.
De boire suffisamment d’eau de source peu minéralisée, quantité à adapter à votre activité physique sans toutefois descendre en dessous de 1.5 litre par jour.
En complément de ces mesures je vous propose: Aroma Celte® Urinaire , ce complexe à la canneberge,cannelle, aux huiles essentielles et au lithothamne va vous aider à améliorer votre terrain dans les situations aigues , chroniques et récidivantes, à raison de 3 gélules par jour. Dans les problèmes chroniques et récidivants, il sera important de traiter l’intestin car sa proximité avec la vessie fait que les collibaciles en très grand nombre, migrent facilement vers le système urinaire. Pour cela je vous conseille Aroma Celte® Confort Digestif à raison de 1 à 3 gélules par jours.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée.


*