Maladie de Willis-Ekbom : mettez enfin vos jambes au repos

Appelé aussi « Impatiences » et récemment rebaptisé Maladie de Willis-Ekbom, le Syndrome des Jambes Sans Repos (SJSR) se manifeste par des sensations désagréables, parfois douloureuses, affectant principalement les membres inférieurs. Ces sensations sont décrites comme des :

  • Agacements
  • Fourmillements dans les jambes
  • Picotements
  • Brûlures
  • Contractures
  • Secousses
  • Torsion
  • Décharges électriques
  • Mais souvent elles sont indéfinissables…

Ces symptômes peuvent être systématiques comme ils peuvent être ponctuels.

C’est une pathologie mal connue du grand public mais aussi de la médecine qui a longtemps pensé qu’il s’agissait de troubles circulatoires.

L’étiologie retenue à ce jour est une carence en Dopamine associé à une anémie, ce qui aurait pour conséquence de perturber les influx nerveux au niveau du cerveau. Elle est donc classée comme maladie neurologique.

Cette maladie débute généralement à l’âge adulte, en moyenne vers 40 ans ou lors d’une grossesse, elle est exceptionnelle chez les enfants.

Nous savons que ce syndrome peut être aggravé dans les cas suivants :

  • Surcharge pondérale
  • Diabète
  • Consommation de caféine
  • Stress
  • Fatigue
  • Insuffisance rénale
  • Carence en vitamine B9
  • Polyarthrite rhumatoïde
  • Chaleur

Il n’existe, à ce jour, aucun traitement efficace pour lutter contre ce syndrome, les prescriptions allopathiques se limitant principalement à des benzodiazépines, afin d’aider les patients à dormir et/se détendre.

Nous savons que la consommation de benzodiazépines n’est pas idéale et que le traitement est lourd de conséquences pour les fonctions cognitives.

 Conseils de Bruno Obriot Homéopathe et Naturopathe, créateur d’Aroma Celte® :

De façon naturelle et selon les compléments alimentaires d’Aroma Celte, je conseillerais :

  • Faire de l’exercice physique modéré (20 minutes de marche par jour).
  • De limiter et si possible de supprimer toutes les boissons contenant de la caféine (café, coca, boissons énergisantes…).
  • De mettre en place une gestion du stress (yoga relaxation…).
  • D’adopter une alimentation saine et équilibrée, pauvre en aliments raffinés et sucre au profit d’une alimentation riche en légumes frais et fruits frais.

De faire des cures :

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’Association France Ekbom : www.france-ekbom.fr

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas affichée.


*